Nicolas Lœuillet

Impact de nos partages

Je lisais chez David l’autre jour son billet Envie.

Lorsque je partage des photos du Japon ou des vidéos de la forêt canadienne, à qui est-ce que je donne envie et quel va être l’impact de cet envie sur une action future — potentiellement néfaste à un environnement dont j’aspire à la préservation ? Qui suis-je pour donner des leçons d’exotisme après en avoir tant bénéficié ? Rédemption mal placée.

Et j’avoue que je ne me suis jamais posé cette question, pourtant pertinente.

Est-il judicieux de mettre en avant mon séjour en Islande d’il y a quelques années, séjour où j’avais loué une grosse voiture qui pollue bien pour faire le tour de l’île ?

Je doute de refaire ce type de voyage aujourd’hui, et je ne sais pas s’il faut le mettre en avant.