Nicolas Lœuillet

Eunice et Franklin (ceci n’est pas une bédé)

Des panneaux de chantier, bloquant une route, dans la nuit

Depuis vendredi, ça souffle pas mal dans le coin. Eunice & Franklin ont décidé de nous décoiffer.

J’ai eu peur que l’échaufaudage de notre église ne tombe, mais il a tenu le choc.
Des tuiles au sol et d’autres dégâts, mais rien de comparable aux villes du littoral (où le vent a soufflé à 176 km/h vendredi !).

Hier soir, je pensais qu’on avait fait le plus dur et que je ne serais plus embêté. 22h40, appel des pompiers : un câble électrique au sol. Donc en attendant Enedis, on est allés sécuriser le secteur pour éviter tout accident.

Finalement, les agents d’Enedis n’ont pas pu intervenir cette nuit, bien trop occupés à de multiples endroits. Donc on a bloqué la rue comme on a pu, en espérant qu’il n’y ait rien de grave durant la nuit.

La journée va être longue.