nicosomb

Seuls et vaincus / Lueurs

🎧


Date: []
Catégories: [Pensées]
Tags: [paroles], [chanson]

Je vous conseille l'écoute et la lecture des deux titres du dernier album de Gaël Faye (Lundi méchant) : « Seuls et vaincus » et « Lueurs ».

Le premier des deux titres a été écrit par Christiane Taubira.

Seuls et vaincus

Vous finirez seuls et vaincus, sourds aux palpitations du monde
A ses hoquets, ses hauts ses bas, ses haussements d'épaules veules
Au recensement des ossements qui tapissent le fond des eaux

Vous finirez seuls et vaincus, aveugles aux débris tenaces
De ces vies qui têtues s'enlacent, de ces amours qui ne se lassent
Même lacérées de se hisser à la cime des songeries

Vous finirez seuls et vaincus, grands éructants rudimentaires
Insouciants face à nos errances sur la rude écale de la Terre
Indifférents aux pulsations qui lâchent laissent à l'espérance

Vous finirez seuls et vaincus car longue longue est la mémoire
Des pieds des peaux des au-revoir, et de ces temps itinérants
Où devisant et divisant, vous créez un monde en noir et blanc

Vous finirez seuls et vaincus, vos cris vos cors et vos crédos
Autorité en toc et broc ne sauront vous sauver de rien
L'éclat de nos vies entêtées éblouira vos en-dedans

Et vos enfants joyeux et vifs feront rondes et farandoles
Avec nos enfants et leurs chants, ett s'aimant sans y prendre garde
Vous puniront en vous offrant des petits-enfants chatoyants

Vous finirez seuls et vaincus car invincible est notre ardeur
Et si ardent notre présent, incandescent notre avenir
Grâce à la tendresse qui survit à ce passé simple et composé

While you're holding on to your bones
Holding on to what you know
We won't make the same mistakes
Stakes are high we claim our fates
While you're holding on to your bones (seuls)
Holding on to what you know
We won't make the same mistakes (seuls)
Stakes are high we claim our fates (vaincus)
While you're holding on to your bones (seuls)
Holding on to what you know (vaincus)
We won't make the same mistakes (seuls)
Stakes are high we claim our fates
Vous finirez seuls et vaincus

Lueurs

Eteignez les lumières, j'viens chanter mes pogos
Sur les rails de l'enfer, l'océan est Congo
Bien avant ma mort, mes rimes et mes vers me dévorent
J'enferme le monde dans mon corps jusqu'à ce que les mots me débordent
Transforme la chair en verbe, la douleur en arme l'ombre en lumière
J'ai traversé les mers, j'en ai pleuré des rivières
Vous finirez seuls et vaincus dans vos délires de sang impur
Et la haine que vos bouches écument n'aura plus prise sur nos vécus
Ronronne l'histoire et elle cale et les cales
Enchainés dans bateaux faits d'un bois fait d'un arbre
Où l'on pend d'étranges fruits distillés et broyés
Des cadavres empilés des pelletées de charniers
Regardez les exodes papillons volent et voguent
Regardez devant l'homme comment Dieu se dérobe
Comme il pleure en tornades nos ruines et nos guerres
Comme il pleure chaque soir un soleil incendiaire

J'peux plus respirer
Leurs genoux sur mon cou, leur permis de tuer
Le réel est violent comme une jungle à Calais
Un Congo-océan, tant d'offenses à laver
J'essuie les crachats, j'arrache des murs de France les sourires Banania
Et nos enfants qui viennent seront dignes et debout
Debout, dignes, dignes et debout
Je connais les entailles, les encoches de nos coeurs
Si leurs ténèbres m'assaillent, j'irai chanter mes lueurs
(Invincible est notre ardeur)
L'éclat de nos vies entêtées
(Invincible est notre ardeur)
Eblouira vos en-dedans
(Invincible est notre ardeur)
L'éclat de nos vies entêtées
(Invincible est notre ardeur)
Eblouira vos en-dedans

« Précédent Suivant »