You are using an outdated browser. Please update your browser for a better user experience.

On m'a prévenu

wallabag

Mon projet grossit.
Mon projet a de plus en plus d'utilisateurs.
Mon projet rencontre un petit peu de succès.

Oui, ça fait un peu égocentrique comme début de billet. Mais je tiens à rappeler que, oui, c'est mon projet à la base. Et quoiqu'il arrive, tant que je m'en occuperai, je devrais trancher et prendre des décisions, bonnes ou mauvaises, même si ce n'est pas de gaieté de cœur.

Il n'y a pas longtemps, on m'a prévenu en me rappelant que le gars de Bootstrap a fait un burnout suite au succès de son projet. J'en suis très très loin, pas de panique.

Arrive un jour un premier article négatif sur un blog. Un développeur a écrit un article assez critique sur ton projet. Cela t’affecte, car lorsqu’il critique ton projet, il te critique indirectement. Tu es vraiment très affecté et très triste. Tu ne sais pas comment répondre. Sur la liste de diffusions, les gens s’enflamment. Certains sont plus engagés que toi et seraient prêt à en découdre pour défendre ton projet. Là tu regrettes d’être un peu trop seul et de ne pas avoir partagé la gouvernance. —A celui qui a fait Twitter Bootstrap

Il est peut-être difficile pour certains de comprendre que open source ne veut pas dire porte ouverte. Il faut faire des choix, il faut avancer. C'est ce que j'essaie de faire avec wallabag.
Ce changement de nom, ce nouveau logo, la v2 qui avance timidement : ce sont tous des signes qui m'encouragent à continuer. Avec celles et ceux qui veulent m'accompagner. Ou pas.